09. novembre 2020
Rester chez soi parce que c’est mieux pour tout le monde. Retrouver du temps – « le » temps ? – pour écrire, enfin ! La jolie Écho me propose de prendre le thé dans son chalet. Et le masque ? Pas besoin sur Ortygie. Pourtant, par les temps qui courent… Comment ? Il court, le temps ? Mais… de quel temps parle-t-on ?
16. septembre 2015
Théana a repris le chemin de l’école, et Johanne la suite de ses aventures. Les rituels du quotidien retrouvent leur place petit à petit tandis que je sors masque et palmes pour me replonger dans les abysses mythologiques. « Abysses », du grec ἄβυσσος (ábyssos), sans fond. Parce que c’est une réalité, la mythologie, comme l’Histoire, est un puits sans fond : chaque escapade sur le mont Olympe nous régale un peu plus de la vie légendaire de ces dieux qui ne nous ont pas...
14. août 2015
Johanne n'a pas froid aux yeux... Inquiète que la suite de ses aventures ne voie pas le jour, elle se confie à Tata Gugu. Bonjour, Johanne, quelle surprise ! Bonjour Tata. Je peux t’appeler Tata ? Je ne porte pas d’autre nom pour ceux que j’invite ici, jeune fille. À ce propos, où est donc passée ton auteur ? J’attendais Agnès Rabotin. Suite...
05. août 2015
... La colère d’Achille, de Charles Ficat La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? La réponse n’a pas un grand intérêt. La légende, voilà ce qui restera. Et un nom. Achille. La suite des aventures de Johanne ouvre une porte sur un royaume souterrain dont seul Hadès a la clé. Un monde qui garde en lui les vestiges d’un passé. Pour mes recherches sur le demi-dieu qui n’avait de faiblesse que son talon, je suis tombée par hasard (est-ce vraiment un hasard...) sur le livre de Charles...
05. août 2015
Kerry ne tarit pas d’éloges quand elle parle d’Origines, qui semble être un véritable coup de cœur. Je tiens à vous prévenir que ce roman est fait tout en délicatesse, il n'y a pas de violence mais de l'action, il n'y a pas de sexe mais de l'amour, un roman qui n'a pas besoin de ces artifices pour être excellent. (suite...) Et quoi de mieux que des images ? Kerry n'hésite pas à montrer son minois dans une vidéo "update" qui reprend ses dernières lectures.
29. juillet 2015
Éros ? C’est un peu un songe, un peu une réalité. Il est partout et pourtant il n’est nulle part. On l’appelle Cupidon quand on l’imagine petit chérubin espiègle avec son arc et ses flèches, et on l’appelle Éros quand on le voit jeune homme amoureux de la belle Psyché. On l’appelle aussi Ramazzotti quand on a affaire à Una storia importante. On l’appelle Amour, parfois. Mais Amour, madame, ça veut dire quoi ? Pour les Grecs, il existe trois sortes d’amour. Agapé,...
23. juillet 2015
C’est un fait : plus on se rapproche du royaume d’Hadès, plus il fait chaud. Alors, Johanne et moi, on s’est pris un thé glacé dans un café pour se poser un peu. Avant de reprendre la route. Les vagues, les pieds dans le sable, c’est bien, mais à un moment, c’est bien d’avancer. Puis on a pianoté sur Google Map. C’est loin, le lac d’Averne ? Le lac aux eaux si troubles qu’elles donnent directement dans le Styx ? Moins loin que le cap Ténare, à la pointe du...
15. juillet 2015
Se laisser transporter dans les montagnes. S’élever, se rapprocher de Zeus qui tonne là-haut. Il y a quelques jours de cela, quand j’ai atteint les hauts sommets enneigés, les dieux m’ont soufflé à l’oreille qu’il était temps. Le temps est venu de tirer de sous les Ténèbres celui qui attend depuis déjà trois ans qu’on lui tende la main. De répondre enfin aux amis de Johanne, ceux qui ont un jour côtoyé Éros, Apollon et Hermès, que ça y est. Théana a bien grandi et...
25. juin 2015
J'aurai le plaisir de représenter Origines au salon du livre de Poitiers dans la journée de samedi 27 juin aux heures d'ouverture. Sous l'égide de L'ivre-Book pour la version numérique, Le Dernier Oracle pourra vous être dédicacé dans sa version à feuilleter du bout des doigts. Venez nombreux et rencontrons-nous :-)
19. juin 2015
Voici les toutes nouvelles chroniques et interviews : Les lectures sucrées - Charlène vous propose une chronique originale sous forme de vidéo, et une autre sur son blog. Pour la vidéo, Charlène parle du livre à partir de 7,23 min.

Afficher plus